Project Description

Situation de l’Appellation

Limité au nord par la vallée du Gardon, le vignoble des Costières de Nîmes s’étend sur 40 Km, entre la plaine basse du Petit Rhône et les marais de la Petite Camargue. Déroulant ses vignes au sud-est de la ville dont il tient son nom, le vignoble classé AOC depuis 1986 couvre une surface de 4 200 ha et produit majoritairement des vins rouges, complétés par des rosés et des blancs. Tous tirent leur caractère d’un sol exceptionnel, une terrasse rhodanienne constituée de galets déposés par le Rhône et la Durance, de la vigueur des cépages rhodaniens, d’un climat favorable et du Mistral !
Son terroir est constitué de cailloutis déposés au quaternaire par le Rhône et la Durance, localement appelés Gress. Ces alluvions caillouteuses présentes sur une épaisseur de 5 à 15 mètres sont enveloppées d’un sable dont la couleur varie du jaune clair au rouge foncé. Les vignes y développent un enracinement très profond, jusqu’aux couches argileuses, ce qui leur offre, même en période de canicule, un approvisionnement hydrique modéré mais régulier. L’exceptionnelle capacité drainante des galets permet d’évacuer rapidement le surplus d’eau lors des puissants épisodes pluvieux.

Le Domaine

Situé à Beaucaire, ce domaine de 55 ha appartenait au Couvent des Ursulines avant la Révolution, d’où son éponyme ” Mourgues ” qui signifie religieuses en Provençal et le ” Grès ” signifiant ” galets “. Véritable pionner du renouveau qualitatif de l’appellation, ce domaine de référence dispose de terroirs variés dont il joue pour faire des assemblages équilibrés entre finesse et structure. D’un très haut niveau qualitatif, les vins ne cessent de progresser, avec actuellement une conversion vers l’agriculture biologique.

Le Viticulteur

Ingénieur Agronome et Oenologue, François Collard fait ses premières armes au Château Lafite-Rothschild dans le Médoc et regagne l’exploitation familiale en 1990, conscient du potentiel du terroir. Un travail précis dans le vignoble associé à un goût de l’innovation se concrétisent par la première mise en bouteille sur le millésime 1993. Le style des vins de Mourgues du Grès est lancé. La qualité et l’originalité des vins ainsi que leur régularité sont reconnues par la presse nationale et étrangère.

Encépagement

La richesse de l’encépagement participe à l’originalité de la cuvée “Terre d’Argence”. Le fruité et la rondeur proviendront des vieilles vignes de Grenache, la couleur et la finesse seront les marques du cépage Syrah, tandis que la fermeté en bouche correspondra à la signature du cépage Carignan. Les vignes de cette cuvée se situent sur le terroir de la « Terre d’Argence » entre Rhône et Camargue. Il appartenait à l’Evêché d’Arles du XIème au XIIIème siècle. Son nom est lié aux reflets argentés des feuilles d’aulnes et d’oliviers ondulant sous le Mistral.

Le Vin

D’une belle robe de couleur rubis profond, le nez très exubérant dégage d’agréables senteurs de petits fruits noirs très murs où se mêlent d’agréables notes de configuré, d’épices et d’encens.
La bouche est d’une grande fraîcheur, dévoilant profondeur et densité, alliant la maturité du fruit à quelques notes terreuses, d’olives noires, de cerise, de cassis, de poivre noir et de réglisse. L’ensemble est d’un équilibre parfait, d’un velouté séduisant et d’une richesse aromatique sans limite. Sans nul doute la plus belle cuvée de l’appellation Costières de Nîmes !

Prix

Proposé au prix de 10,50€ durant tout le mois d’avril 2015.

Date:Avril 2015
Domaine:”Terre d’Argence” Costières de Nîmes
Saveurs:olives noires, cerise, cassis, poivre noir, réglisse