POMEROL

Pomerol
Christian Moueix lors de ma venue à Bordeaux n’hésitait pas à faire de comparaison sur le millésime 2017 avec le légendaire 1982, et ce sur certains crus produits sur le célèbre plateau de Pomerol !
Le nez de ce Hosanna est très attirant, les multiples senteurs que dévoile la palette aromatique captivent notre sens olfactif, tout d’abord une délicieuse odeur de violette pour la touche florale, suivie d’un cortège de fruits où la mûre, la myrtille et la griotte se jouent des coudes auprès du poivre, du graphite et du fumé. La texture en bouche est large, ample, volumineuse, les fruits noirs de grande maturité sont associés à de merveilleuses notes de moka, de réglisse et d’épices douces. La trame tannique est racée, merveilleusement enveloppée, le tout mis en scène par une acidité bien présente. L’ensemble est long, la finale réglissée et la rémanence semble interminable. Un Pomerol d’une grande rareté, produit sur seulement 4,5 ha de vignes, assis sur des argiles bleue et profitant de ce merveilleux sous-sol riche en oxydes de fer qui procurent à ce vin une dimension hors norme. Hosanna au plus haut des Cieux !!!

Prix : 95,00€ la bouteille 0,75L (logée en Caisse de 6 bouteilles)

Très faibles quantités, à vrai dire c’est un Vin de Rêve . . .
Les quantités reçues ne nous permettrons malheureusement pas de satisfaire toutes les demandes, très fortes demandes !

Ma cotation : 19,5/20

Situé sur la haute terrasse du terroir de Pomerol, Château Gazin bénéficie de la même veine de sol que ses illustres voisins que sont Petrus et Lafleur, c’est à dire un sous-sol composé d’argiles bleues et vertes, incluant des oxydes de fer.
Ce millésime 2017 est extrêmement séduisant par ses notes florales de violette, ses senteurs de fruits rouges bien mûrs, sa touche fumée et ses accents épicés.
En bouche, le touché de tanins est ferme et granuleux, tandis que la texture est racée, élégante et savoureuse, baignée par un fruité gourmand et généreux qui imbibe les papilles de ce jus d’une merveilleuse maturité. L’ensemble est frais, éclatant et très charmeur. Ce joyau de volupté est à la fois profond, puissant, fin et élégant ! Le célèbre voisin de Pétrus possède cette année une onctuosité irrésistible, avec un assemblage final composé de 95% Merlot et de 5% Cabernet-Franc. Nicolas de Bailliencourt préférant ne pas intégrer les Cabernets-Sauvignon dans ce millésime !
Le moins cher des Vins de Pomerol produits sur le célèbre plateau, une affaire à ne pas rater, surtout que l’appellation est fabuleuse dans ce millésime !

Prix : 65,00€ la bouteille 0,75L (logée en Caisse de 6 ou 12 bouteilles)

Ma cotation : 17,5/20

Pomerol

Lors de ma venue à bordeaux, Christian Moueix n’hésitait pas à comparer ses grands Vins du plateau de Pomerol au fameux millésime 1982 ! Je lui donne raison, car Trotanoy cette année tutoies sans aucune gêne ses illustres voisins que sont Lafleur et Petrus !
Le nez est très exubérant, d’une grande expression aromatique, dévoilant des notes de fumé, d’épices, de cerises noires, auxquels s’invitent les senteurs florales de violette associées à de la truffe et du graphite.
L’entrée de bouche est massive, ample et grasse à souhait, d’une grande richesse aromatique, avec de belles séquences épicées, les papilles se gorgent de fruits noirs mêlés à la réglisse, c’est tout bonnement juteux. La trame tannique est tendue, on perçoit un côté incisif, tranchant, précis, relevé par une acidité qui enveloppe à merveille l’ensemble. La longueur semble interminable, toujours marquée par cette allonge tannique. Un Trotanoy sculpté pour une garde certaine.

Rareté,seulement quelques bouteilles de disponibles

prix : 165,00€ la bouteille 0,75L (logée en Caisse de 6 bouteilles)

Ma cotation : 18,5/20

Pomerol

L’un des vins le plus séducteur de Pomerol, déjà très attirant au nez par ses notes florales de violette et sa grande présence de menthe fraîche qui lui confère une magnifique fraîcheur. En bouche, on est directement sous le charme de cette texture de velours et satin, un caractère propre à ce cru, soyeux et élégant, aux tanins racés et civilisés, tandis que le fruité caresse le palais par ses séquences juteuses empreintes d’un énorme potentiel aromatique. La finale s’étire en longueur, offrant une fraîcheur gourmande sur les papilles. C’est divinement séduisant !

prix : 135,00€ la bouteille 0,75L (logée en Caisse de 6 bouteilles)

Ma cotation : 19/20

Pomerol
Durant la semaine des dégustations primeurs, c’est toujours un moment privilégié que d’être reçu au Château Lafleur par Baptiste et Julie Guinaudeau. Le Cru est mythique et il n’y a pratiquement pas de production, le vignoble couvre 4,58ha et se divise en deux zones bien distinctes, l’une de 0,69ha qui produit Les pensées de Lafleur et la plus importante qui couvre 3,6ha pour le fameux Château Lafleur. Mes pieds foulent cet endroit magique, le coeur du plateau de Pomerol, face au vignoble de Petrus. Un heureux caprice de la nature a accumulé sur ce carré de vignes, lui-même découpé en quatre carrés, toutes les graves des alentours, ce qui permet au Cabernet-Franc de mûrir comme nulle part ailleurs. Ce cépage entre cette année pour 53% dans l’encépagement, les 47% restant étant réservés au cépage Merlot qui bénéficie, comme sur l’ensemble du haut plateau de Certan, d’argiles profondes directement sous les graves.

Le millésime 2017 dévoile une grande minéralité, du graphite, du calcaire, du fumé, et puis en l’attendant un peu, il m’a séduit avec ses notes de truffes, de tabac, et même une pointe de chocolat noir. La texture est dense, le jus est épais, crémeux, gras, d’une merveilleuse ampleur, les tanins semblent être tissés, tendus, d’une grande pureté et d’une précision exemplaire. La fraîcheur de l’ensemble donne une dimension supplémentaire, resserrant un peu la matière qui semblait charmeuse en début de bouche. Il n’y a rien à dire, on en a plein les papilles, le fruité riche de ses saveurs de fruits noirs tapisse l’ensemble du palais et offre à ce vin une finale interminable, ponctuée par une grande présence minérale. On pourrait aisément parler de puissance contenue pour qualifier ce nectar hors du commun ! Je n’hésite pas une seule seconde, je lui attribue la note maximale.

La petite dimension et les rendements naturellement faibles du vignoble font de Château Lafleur un cru très rare convoité par des amateurs avisés à travers le monde. C’est également une valeur sûre !!!

Prix : 525,00€ la bouteille 0,75L (logée en Caisse de 6 bouteilles)

Ma cotation : 20/20

Pomerol

Souvenez-vous, je vous ai annoncé que les Pomerols issus du célèbre plateau étaient exceptionnels, que Christian Moueix n’hésitait pas à comparer le millésime avec 1982 ! Un Evangile cette année atypique, façonné avec uniquement le cépage Merlot, le gel ayant fait la peau au Cabernet-Franc. Le nez est très attirant de ses senteurs de moka, d’épices, de cerises noires, avec une présence florale intense de violette. La texture en bouche est savoureuse, veloutée, dénuée de dureté, mais ne manquant pas d’ampleur et de largeur, la trame tannique est racée, merveilleusement enveloppée, le tout mis en scène par une acidité bien présente qui apporte à l’ensemble une grande fraîcheur. La finale de bouche est séduisante par ses notes de cerise noire, de moka, de cacao, de chocolat noir et semble interminable. Un Evangile remarquable, proche du style de ses voisins que sont Petrus et Lafleur.

Prix : 198,00€ la bouteille 0,75L (logé en Caisse de 6 bouteilles)

Ma Cotation : 18,5/20

Pomerol

Ce 2017 dévoile un nez très subtil, dominé par les merveilleuses senteurs de violette associées au fruité dégagé par le couple framboise et cerise. C’est tout bonnement délicat et très frais.
La bouche est la continuité du nez, sculptée sur la délicatesse, le soyeux, le velouté. L’ensemble semble très aérien, très subtil, d’une grande pureté aromatique, juteux à souhait, avec de belle séquences cerisées et épicées. La trame tannique est tissée, son grain raffiné, sa finale marquée par des notes de cacao, de moka et de chocolat noir. Une merveilleuse puissance bien contenue. Un grand Séducteur . . .

Rareté,seulement quelques bouteilles de disponibles

prix : 160,00€ la bouteille 0,75L (logée en Caisse de 6 bouteilles)

Ma cotation : 18/20

Pomerol

Vieux Château Certan est unique et ne ressemble en rien à ses illustres voisins, la cause sans nul doute au fort pourcentage de Cabernets, 14% de Francs et 5% de Cabernets-Sauvignon dans l’assemblage final !
Pour ce qui est des Cabernets-Francs, leur croquant magnifient ce très beau millésime et subjuguent par leur niveau de qualité. Ils donnent au vin de Vieux Château Certan, de la délicatesse et de l’esprit, un touché de tanin cachemire, une grande suavité, des notes d’épices. Ils rivalisent d’élégance avec les Merlots. Assemblés, ces deux cépages alliant fraîcheur, tension et pureté aromatique, avec une structure élégante, stable et de très longue garde, donnent un millésime étonnant de soyeux et de charme.
Ce millésime 2017 se pare d’une robe profonde, tandis que son bouquet s’ouvre sur de merveilleux arômes de fruits rouges.
En bouche, la texture est raffinée, tendre et délicate, dévoilant un merveilleux touché de tanin, le grain est soyeux, le fruité d’un magnifique éclat étale ses saveurs de cerise, de framboise. L’ensemble est d’une magnifique maturité, avec un équilibre entre le soyeux et la fraîcheur, qui en font un vin racé et d’une grande distinction à l’image de son terroir exceptionnel. D’une puissance maîtrisée, la force étonnante de ce vin est sa dimension hors du commun tout en restant séduisant, suave et velouté. Il dispose d’un excellent potentiel de garde .

prix : 185,00€ la bouteille 0,75L (logée en Caisse de 6 bouteilles)

Ma cotation : 19,5/20

VOTRE VINOTHÈQUE

55, route d’Arlon L-8211 MAMER
+352 2631 1420

Du Mardi au Vendredi 10:00 ~ 19:00
Le Samedi 10:00 ~ 18:00