“La nature peut tout vous donner, comme elle peut tout vous reprendre et vous surprendre à la fin . . . 2018 l’équilibre d’un millésime aux contrastes parfaits”

Un millésime aux qualités exceptionnelles et à l’immense potentiel de garde, qui promet d’être de la veine des millésimes d’anthologie, combinaison subtile du profil aromatique fruité du 2009 et de la précision du 2016 . .

De retour de Bordeaux ou j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce nouveau millésime, je me permets de vous communiquer quelques informations importantes quant au déroulement des grandes étapes climatiques qui ont données naissance à un millésime qui offre des vins d’un merveilleux équilibre entre fraîcheur et maturité, laissant apparaître toutes les qualités d’une grande année de garde.

“2018, Un millésime remarquable !”

Le millésime 2018 restera gravé dans les mémoires pour la très forte pression de mildiou observée au vignoble. Les vignerons ont dû faire preuve de beaucoup de réactivité et d’ingéniosité pour contrer ce champignon qui s’est montré d’une virulence rarement atteinte ces dernières décennies.

“Heureusement, le temps a totalement basculé sur les mois d’août, septembre et octobre, assurant ainsi un raisin d’une qualité remarquable”

L’année 2018 est la plus chaude depuis le début du 20ème siècle, dépassant la température moyenne annuelle de 1,4°C sur le plan de l’hexagone. Cette année 2018 en bordelais commença par un hiver relativement doux par rapport aux températures normales et ce malgré quelques gelées au mois de février, sans conséquence pour le vignoble. Le reste de l’année fut chaud, voire très chaud, par rapport aux températures de saison : on notera quelques records sur la dernière décade de juin et les dix premiers jours du mois d’août avec plus de 4°C au-dessus des moyennes trentenaires.

Les pluies du premier semestre ont été abondantes, avec près de 630mm de précipitation entre le 1er janvier et le 10 juillet, rendant les conditions culturales assez difficiles pour les vignerons qui ont leur vignoble engagé vers l’agriculture biologique. Mais les conditions anticycloniques estivales gagnèrent la région bordelaise jusqu’à la fin des vendanges, avec de faibles précipitations, de l’ordre de 48mm entre mi-juillet et fin septembre.

“Ce profil pluviométrique n’était pas sans rappeler celui du millésime 2009”

Si les températures ont été élevées, elles n’ont jamais été caniculaires, à la différence du millésime 2003 par exemple, et les nuits fraîches ainsi que les fortes réserves en eau du printemps ont permis une excellente photo-synthèse. Les raisins ont pu mûrir sans jamais être brûlés par le soleil, donnant à ce millésime un caractère marqué par la fraîcheur des fruits.

Grâce à cette météo clémente, les vignerons ont pu faire des vendanges sur mesure, le vignoble dans un parfait état sanitaire, permettant d’attendre le bon moment pour les vendanges. Rarement la fenêtre de vendanges aura été aussi large et aura autorisé de tels partis pris dans le choix de la date des vendanges, permettant de vendanger chaque parcelle en fonction de la maturité du cépage.

Le piège à éviter sur ce millésime 2018 est l’extravagance et la lourdeur, avec des degrés modérément élevés, il fallait privilégier des extractions en douceur, afin de préserver la pureté aromatique et la fraîcheur. Les Merlots, cépage plus précoce, présentent une constitution phénolique dense, avec une granularité fine et une fraîcheur époustouflante, tandis que les Cabernets-Sauvignons, cépage un peu plus tardif et cette année, baies de petite taille, offrent une puissance sanguine qui fera date ! Les Cabernets-Francs, grâce à leur profondeur aromatique, leur noblesse terrienne, leur velouté et leur caractère onctueux, ont su se jouer des excès de ce millésime miraculé, comme seul Bordeaux sait les enfanter.

“Malgré cet été très chaud, l’acidité a été conservée jusqu’à la fin, donnant aux vins dégustés lors de cette première semaine d’avril, une sapidité, un équilibre, une fraîcheur et une élégance dignes des Grands Millésimes !”

Fonctionnement du système d’achat en primeur

Etant donné l’engouement que nous allons certainement vivre durant cette période de sortie en primeurs, je ne manquerai pas de vous proposer des offres régulières, au besoin journalières. Pour bénéficier de cette possibilité d’acheter les plus Grands Vins de Bordeaux 2018 aux meilleurs prix, nous vous proposons au plus vite donc de pré-réserver les vins qui vous intéressent en nous faisant part de votre commande par retour de mail sans tarder pour avoir une chance d’acquérir quelques flacons. En fonction des disponibilités, nous vous confirmerons votre commande et vous éditerons une facture hors TVA qui sera établie selon vos coordonnées.

Les ventes en primeurs sont payables au comptant dès réception de la facture auprès de la banque ING sur le compte LU 43 0141 0488 9250 0000 Philippe Bourtembourg Le Vin passionnément SARL

Lorsque les vins seront livrables, au printemps 2021, nous vous éditerons une facture définitive en appliquant le taux de TVA en vigueur au jour de la livraison en fonction du degré alcoolique de chacun des vins commandés. Il vous faudra alors vous acquitter de cette TVA lors de votre passage à la vinothèque pour procéder à l’enlèvement de votre commande.

Philippe Bourtembourg

Médoc & Haut-Médoc

Margaux

Saint-Julien

Saint-Estèphe

Saint-Emilion

Lalande de Pomerol

Pomerol

Pessac-léognan

Moulis

Pauillac